Un problème bancaire ?

EXPERT-CONSULTANT EN RESTRUCTURATIONS BANCAIRES

Une banque en difficulté n'est pas obligatoirement condamnée ; des méthodes simples existent pour la sortir de l'impasse sans avoir pour autant recours à l'argent public. Des missions de restructuration tant de banques que de sociétés financières ont été menées et réussies par le responsable de ce site au Nigéria, en Côte d'Ivoire, en  Algérie, en Thaïlande et au Yémen.

Raymond BIRÉ

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo.

Curriculum vitæ

INFORMATIONS GÉNÉRALES

  • Raymond Biré
  • Français

ÉTUDES

  • École supérieure de commerce de Paris (ESCP-EAP)
  • Licence en Droit privé (avec mention), Faculté de droit de Paris
  • D.E.S Droit des affaires, Faculté de droit de Paris
  • Harvard Business School : Advanced Management Program

Crises bancaires et stratégies de restructuration

  • A - SITUATION ACTUELLE

    • 1 - Constat

      Même en cas de scénario catastrophe, une banque ne devrait pas solliciter l'aide financière des pouvoirs publics. D'autant plus que la banqueroute découle le plus souvent d'erreurs commises par la banque elle-même.
      En l'occurrence, la faillite du système bancaire de 2008 provenait d'une accumulation de crédits toxiques ainsi que d'instruments financiers d'une complexité extravagante; ces deux catégories d'engagement n'ayant pas été suffisamment provisionnées.
      Avec la mise en place d'opérations de "restructurations bancaires" les crises de ce type pourraient être évitées.
      In fine, ces restructurations éviteront aux contribuables de payer les erreurs dont les banques sont les premières responsables.

Système Bancaire Européen de Supervision

  • 1 - À L’ORIGINE

    • A - LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE (ECB) avait deux fonctions :

      • Établir les réglementations bancaires de la zone Euro, leurs applications étant ensuite contrôlées par le SSM.
      • Supervision des 122 banques les plus importantes de la zone lesquelles représentent 82 % des actifs bancaires de l'Union Européenne.
    • B - MECHANISME DE SUPERVISION UNIQUE (SSM) mis en place le 19 mars 2013.

      Était un organisme de régulation en charge de contrôler à un deuxième degré les plus petites banques de la zone Euro; celles-ci continuant à être supervisées à un premier degré, par leurs autorités nationales.